Une commune attractive !
Dispositif participation citoyenne

La participation citoyenne est un dispositif piloté par le maire et encadré par la gendarmerie nationale, qui permet d’associer les habitants d'un quartier, les élus et les représentants de la force publique à la protection de leur environnement.

La réactivité des forces de sécurité contre les cambriolages ou les incivilités est renforcée et les habitants sont encouragés à adopter une attitude vigilante et solidaire, ainsi qu'à informer les forces de l'ordre de tout fait particulier.

La participation citoyenne n'a pas vocation à se substituer à l'action de la gendarmerie : elle complète les autres actions de prévention et de sécurité publique conduites au sein de la commune (opération tranquillité vacances, réunions de sensibilisation, échanges réguliers avec la brigade de Vertou…). Un protocole a été signé entre le maire, le Préfet et le commandant de gendarmerie afin de définir les modalités pratiques et les procédures d'évaluation du dispositif.

Des citoyens référents

Des référents volontaires sont nommés par secteur. Leur rôle est d’être attentif à la vie de leur quartier, pour conforter le lien social et rechercher la tranquillité. Un ou plusieurs citoyens référents seront ainsi choisis par le maire, en collaboration avec la gendarmerie nationale, sur la base du volontariat, de la disponibilité et de l’honorabilité.

Animé d’un esprit civique et agissant de manière bénévole, les citoyens référents recevront de la part de la gendarmerie une information spécifique portant sur leur champ de compétence, les éléments nécessaires pour informer les forces de sécurité, les actes élémentaires de prévention et les réflexes à développer lorsqu’ils seront témoins d’une situation anormale.

Les citoyens référents diffusent des conseils préventifs auprès de la population. Ils peuvent être associés à la promotion de dispositifs particuliers de prévention de la délinquance tels que « l’opération tranquillité vacances », mis en œuvre par la gendarmerie nationale et la police municipale.

Le dispositif de participation citoyenne ne se substitue pas à l’action de la gendarmerie nationale. Dans ce cadre, les citoyens référents, comme la population, ne doivent pas utiliser les modes d’actions des forces de sécurité de l’Etat ni exercer des prérogatives dévolues à celles-ci.

ico file Plaquette d'information « Participation citoyenne, pour un engagement solidaire » (pdf - 292.41ko)