Une commune attractive !
Histoire

La commune de Saint-Hilaire de Lusignan est une commune née le 1er janvier 1971 de la fusion des communes de Saint-Hilaire-Sur Garonne et Lusignan-Grand.

Plus récemment, le 1er avril 2009, la commune Saint-Hilaire de Lusignan a été la huitième commune de l'aire urbaine agenaise à entrer dans l'Agglomération d'Agen qui, à ce jour, compte dans ses rangs 31 communes et environ 100 000 habitants. Nous sommes environ 1 500 à vivre sur le territoire (1677 ha) de notre commune.

Ce territoire, les pieds dans la Garonne, a un très beau patrimoine naturel préservé, la chute des Pays de Serres, mais aussi un patrimoine bâti et historique important.

Saint-Hilaire

Saint-Hilaire est le village centre avec une église classée de la dernière époque gothique, peu éloignée de Garonne, bâtie sur une motte peut-être factice.

L'histoire du bourg de Saint-Hilaire se rattache intimement à celle de Colayrac-Saint-Cirq, nos voisins et à celle de la ville d'Agen.

Avant la révolution et la création des communes il existait une paroisse de Saint-Hilaire-de-Colayrac et jusqu'à ces dernières années la paroisse de Saint-Hilaire de Lusignan englobait le territoire de la commune de Colayrac jusqu'au lieu dit "Coude". Cette banlieue, desservie par le fleuve et construite le long de celui-ci, était exposée, pendant les guerres, à toutes les incursions. Il existait un bac à trail dont le quai sommaire se situait à l'entrée du village.

Lusignan-Grand

Lusignan-Grand, perché sur le coteau, possède une magnifique église classée avec son choeur roman et le reste style gothique. Tout l'édifice est bâti en pierre de taille, de magnifique vitraux ornent la chapelle.

Ils représentaient la guerre (chevaliers armés) et la légendaire fée Mélusine (moitié femme, moitié poisson).

Au dessus du choeur se trouve une "salle de garde" et celui-ci est percé de meurtrières témoignant d'un passé guerrier lié à l'existence du château de Lusignan.

Ce château, certainement un des plus importants de la région, fût détruit fin 1649 sur ordre du duc d'Epernon. D'Anne de Lusignan (1210) à la démolition du château, le fief de Lusignan a appartenu à divers familles seigneuriales, sans filiation suivie, parmi lesquelles celles de Rovignan, des Boville, des Montpezat, des Dantrè...

Maurignac

Maurignac, hameau à l'ouest de la commune dominant la vallée de Garonne, se parre d'une chapelle succursale. Cette église possède des vestiges romans (baies). Le chevet à pans semble être du XIIème siècle.

Il se traduit à l'intérieur par cinq baies disparates surmontées d'arcs brisés ayant certainement supporté une voûte rayonnante.

Ces arcs reposent sur des culs de lampe dont deux sont des personnages finement sculptés.

Une belle tribune d'époque en bois de pays, un portail roman occulté dans le clocher du mur occidental et un portail en arc brisé sous le porche sud terminent cet édifice

Cardonnet

Cardonnet, ou Cardounet dans certains écrits, est un hameau blotti dans la vallée verdoyante du Bourbon dominé sur le château de Madaillan. L'église, assez importante et majestueuse, dont le choeur roman du XIIème siècle, a été reconstruite à neuf en 1737.

Son histoire est liée à celle du château car elle nous laisse penser qu'elle a subi les mêmes vicissitudes, surtout pendant les assauts guerriers de Monluc.

En 1871 il a été découvert, près de l'église un souterrain refuge creusé dans le tuf. Il comporte sept chambres ou retraites où vraisemblablement les habitants se réfugiaient pendant les périodes troubles.

Avant la révolution, l'évêché était le plus grand propriétaire foncier et la paroisse de Cardonnet, appelée alors "Saint Clair", était connue pour les fêtes solennelles en l'honneur de la Vierge.

Une très belle croix de mission, en fonte coulée, a été érigée en 1866 au coeur du hameau.

Galerie photos

Contacter la Mairie

310 avenue Jean François-Poncet - 47450 - Saint-Hilaire de Lusignan


+33(0)5.53.87.52.38